Débouchés et statistiques

La spécialité de Master 2 « Dynamique des fluides et Énergétique » prépare aux métiers de la recherche, de la R&D et de l’enseignement supérieur.

L’importante concentration de laboratoires et d’entreprises en Île de France, et en particulier sur le plateau de Saclay, constituent un contexte unique en France, assurant à cette spécialité de Master des débouchés dans tous les métiers de la mécanique et de la physique.

Consultez également :

DébouchéMoyenne 2014-2020
Thèse38%
Industrie39%
Enseignement6%
Poursuite d’études8%
Autre9%

Taux de réussite

AnnéeEffectif*AdmisPoursuite en thèse
2021-202227
2020-202122100%10 (45%)
2019-202028100%14 (50%)
2018-20192596%8 (33%)
2017-20182990%13 (45%)
2016-20172990%8 (28%)
2015-20162588%7 (28%)
(* : Etudiants présents aux examens)

Recherche et Développement

Les départements de R&D des grandes entreprises apprécient en particulier les compétences pointues acquises par nos étudiants dans la maîtrise des logiciels de CFD (Computational Fluid Dynamics), pour la simulation des écoulements et des transferts thermiques.

Domaines de recrutement : aéronautique, automobile, énergie, thermique, pétrolier, matériaux, génie civil, …

Embauches récentes de nos étudiants dans les entreprises : Safran, Airbus, Alten, IFP-EN, EDF, GDF, Saint-Gobain, Alstom, Renault, PSA, Areva, Segula, Thales, Schneider Electric, MBDA, Saipem, Total, Valeo, Liebherr, Air Liquide, …

Poursuite en thèse

Environ 1/3 des étudiants effectuent une thèse à l’issue du Master 2, en laboratoire ou en entreprise (thèse CIFRE).

L’Université Paris-Saclay constitue un environnement exceptionnel avec une concentration inégalée d’écoles et d’organismes de recherche : CNRS, CEA, IRSN, ONERA, CentraleSupelec, ENS Paris-Saclay, École Polytechnique, ENSTA…