Terrain Antully

Le 25 avril 2011, Georges Gand (paléontologue), et deux de mes stagiaires de Master (Ludovic Lafforgue et Yasine Daoud) et moi-même sommes allés visiter les anciennes carrières localisées sur les deux gisements de fluorine du plateau d’Antully. Les réserves estimées sont très importantes sur les 2 gisements du plateau (environ 2 Millions de tonnes de fluorine), ce qui en font des gisements de classe mondiale. Cependant aucune étude scientifique depuis près de 30ans n’a été réalisée sur ces gisements, et l’origine de la minéralisation reste inconnue (nature du fluide, âge…). L’objectif de cette étude est de mieux comprendre l’origine de ces minéralisations en fournissant un modèle métallogénique détaillé (origine des fluides, origine du Fluor, timing, replacement dans la géodynamique du Bassin de Paris).

Une vingtaine d’échantillons de grès ont été prélevés, ainsi que quelques échantillons présentant des cristaux centrimétriques cubiques de fluorines. Hormis quelques rares échantillons, la quasi-totalité de la fluorine se trouve sous forme de ciment colmatant les pores entre les grains de quartz. Les grès sont donc intensément cimentés, et la reconnaissance la fluorine sous forme de ciment à la loupe de terrain n’est pas aisée. Des lames minces de ces échantillons ont été rapidement réalisés, montrant plusieurs générations de fluorine apparaissant très zonées en cathodoluminescence. Ces échantillons feront l’objet par la suite d’analyses:

(1) ICP-MS afin de déterminer les éléments chimiques en traces (U, Th, Sr, élément des terres rares…),

(2) TIMS afin de déterminer le rapport isotopique Sm/Nd pour essais de datations

(3) et d’extraction de l’He pour essais de datation (U-Th)/He

Avec l’étude d’autres gisements de la bordure nord et ouest du Morvan, ce projet « sur l’origine des minéralisation riches en Fluorine de la bordure du Morvan » est un des premiers entrepris depuis mon arrivé à Orsay en tant que Maître de conférence. Ce projet n’est qu’à ses premiers balbutiements,  et j’espère entreprendre des collaborations avec des autres établissements: des discussions sont en cours avec le brgm… à suivre.

En ce qui me concerne, il rentre dans l’axe « Traçage des paléocirculations hydrologiques dans les bassins sédimentaires et minéralisations associées (calcite, fluorine, Pb-Zn…) » que je souhaite développer dans mes recherches. En tant que Morvandiau, ce projet me tient particulièrement à cœur…