Terrain ASF – Sables et Grès de Fontainebleau

Suite au 14ème Congrès des Sédimentolgistes Français, une journée de terrain a été organisée le 8 novembre 2013 par Médard Thiry sur les Sables et Grès de Fontainebleau : que reste-t-il des faciès sédimentaires initiaux ?

« Les faciès typiques des Sables de Fontainebleau sont en fait secondaires, acquis tardivement, en liaison avec la mise à l’affleurement de la formation. Il n’y a guère que les figures sédimentaires qui peuvent être considérés comme primaires ! Tous les autres faciès considérés comme caractéristiques (grès, sables blancs, et même la composition minéralogique) sont dus à des altérations de subsurface, en liaison directe avec la géomorphologie et la mise à l’affleurement et les dernières périodes glaciaires.

Si l’exemple de Sables de Fontainebleau est presque « caricatural », ces phénomènes d’altération existent aussi dans d’autres formations : il faut en être averti pour les distinguer. C’est l’objectif de cette excursion, faire la part du primaire et du secondaire dans une formation affleurante. »

Infos : http://hebergement.u-psud.fr/congres-sedimentologie/index.php/excursions/sables-et-gres-de-fontainebleau-que-reste-t-il-des-facies-sedimentaires-initiaux/